Le senior expatrié en entreprise : un accord gagnant-gagnant


Une nouvelle tendance émerge depuis quelques années en entreprise : Senior expatrié : un atout gagnantl’expatriation des candidats seniors.

Ce type d’offre s’inscrit dans la mouvance du « Management de transition ». Conçu à l’origine pour remédier aux situations de crise en entreprise, ce type de management se révèle être aujourd’hui un réel outil stratégique. Le management de transition consiste, pour les recruteurs, à aller chercher en externe les hautes compétences opérationnelles nécessaires à l’entreprise, sur une période donnée.

Aujourd’hui, les entreprises ont conscience de la valeur ajoutée du profil senior sur ce type de poste. Si la stratégie de l’entreprise est bien conçue et le senior correctement recruté, le résultat ne peut être que positif. La responsabilité qui incombe au recruteur est de cerner une personnalité, un état d’esprit adapté au poste. L’enjeu est également de recruter un salarié capable de s’adapter à des interlocuteurs partageant une autre culture, avec d’autres valeurs. Vous l’avez compris, il ne s’agit pas d’une question d’âge mais de profil ; et sur ce type de poste, le profil senior n’a rien à envier au profil de jeune cadre.

Le profil senior présente des avantages certains à l’expatriation

Les recruteurs avancent divers arguments à l’emploi de seniors sur des missions d’expatriation. La raison essentielle tient au fait que le salarié senior a accumulé une large expérience professionnelle. C’est un élément clé pour l’entreprise, qu’il s’agisse de lancer une filiale ou développer un nouveau business dans le monde. L’employeur jugera le senior plus vite opérationnel que le jeune cadre, au vu de ses connaissances et de son savoir-faire acquis à travers le temps. Les entreprises leur font confiance.

Dans certains secteurs tels que l’industrie par exemple, ce type de profil peut être jugé encore plus désirable. En effet, le départ à la retraite de la génération baby-boom a crée des carences de compétences sur ce secteur spécifique, alors que l’industrie a besoin de réels techniciens.
Il existe également des raisons pratiques à l’embauche d’un senior. Celui-ci est perçu comme davantage disponible et flexible par rapport à un cadre d’âge plus jeune, car libéré de ses obligations familiales. Ainsi, leur coût est moindre pour l’entreprise. Il n’est pas question pour le recruteur de gérer les carrières d’un jeune couple et leurs enfants expatriés.

L’expatriation suscite l’intérêt des candidats seniors

L’expatriation plaît aux profils seniors car il s’agit de missions à remplir sur une durée relativement courte (en moyenne 2 à 3 ans). En ce qui concerne l’aspect financier, c’est l’occasion pour le salarié de profiter d’avantages fiscaux, en s’éloignant de l’imposition française. Cependant, le candidat senior qui postule à ce type d’offre doit tout de même assurer son retour de mission. Il doit penser à négocier les conditions du contrat ou le renouvellement de l’expatriation si besoin est, avant de s’engager dans le contrat.

 

Sources : nouveleconomiste.fr, lemonde.fr, BiTWiiN.com

, ,

  1. Pas encore de commentaire.
(ne sera pas publié)
*
  1. Pas encore de rétrolien.